Blade Runner 2049

Tous les ST, Falcon et compagnie (et même éventuellement les PC)

Modérateur : Politburo

Avatar de l’utilisateur
Marge
Fonctionne à 14400 bauds
Fonctionne à 14400 bauds
Messages : 4926
Inscription : 01 oct. 2008 14:39
Localisation : En bas à gauche.

Re: Blade Runner 2049

Message par Marge » 12 nov. 2017 03:35

gege a écrit :
11 nov. 2017 02:39
[...]
Par contre pour les fans de Télérama prout prout, l'idéal est la "Director's Cut" extra rallongée avec la Licorne (ça change tout une Licorne !!!!), idéalement au ralenti avec le filtre sépia et les voix en serbo-croate. Balai dans le c** optionnel.
G.E. que ces pseudo-intellectuels ont fini par fâcher
P.S. : je ne plaisante pas, ils ont vraiment rajouté une Licorne qui (selon Télérama) "change tout"
J'te jure...
Bonjour gege ! :D

Là je trouve que tu exagères...

En effet, dans cette "version finale" de Scott, si au moment de la déprime au piano de notre héros, il se prend à rêver (ou se souvenir ?) d'une licorne et que le film se termine sur ce plan de Ford broyant l'origami-licorne dans son poing... ça change tout !
"ils" n'ont pas rajouté une licorne, c'est bien Scott qui avait initialement souhaité ça, ni Télérama, ni la Warner.

Personnellement, je trouve intéressant (mais ni balai-rectal ni prout-prout-c'est-moi) de comparer certaines versions : cela a le mérite de montrer les influences médiatiques en action.

Allez, reprends un croissant : http://www.telerama.fr/cinema/blade-run ... 233949.php :wink:
3 hommes, 3 demis, un 3a... Magnéto, Serge !

aut nunquam tentes _________
_________________ aut perfice

Avatar de l’utilisateur
gege
Fonctionne à 14400 bauds
Fonctionne à 14400 bauds
Messages : 7862
Inscription : 31 janv. 2008 15:24
Localisation : Banlieue Paârisienne
Contact :

Re: Blade Runner 2049

Message par gege » 12 nov. 2017 12:19

Bonjour,
Bon alors ok c'est une tentative pseudo-subtile (mais en réalité ultra-lourdingue) de nous faire comprendre que l'autre flic a consulté le dossier de Deckard et vu que, COMME C'EST UN REPLICANT, on lui a implanté un souvenir de licorne...
Waouuuuu !! Non ce n'est pas subtil. Je mets 0.33s à voir ce qu'ils tentent de faire. Et c'est nul.

Point 2, on s'en fout que Deckard soit un réplicant, et toute la mousse médiatique autour est écoeurante.
Non ce n'est pas créatif non ça ne change pas tout.
D'ailleurs on ne sait toujours pas pourquoi Deckard est encore en vie 30 ans après le premier film ??
D'ailleurs son chef lui dit au début qu'il veut revoir (en substance) le "vieux magicien". Deckard a fait le métier des années et des années et a pris sa "retraite" de Blade Runner.

On ne sait toujours pas si il est logique d'envoyer des réplicants tuer des réplicants ?
Exemple : pour des actions musclées en Catalogne, Madrid envoie ?? Des Catalans ??? Mmmmmm ????

Mais imaginons.
Un réplicant va retirer des réplicants. Eux ne fonctionnent pas bien, mais lui si. Euh on est sûrs ?
On a foiré six fois de suite mais là ça va marcher. Si si chef. Les six premiers ont planté, qu'est-ce que je fais ? J'en envoie un septième !!
Ok logique.

Bref n'ayant rien à ajouter à un film génial, ils ont essayé de tartiner de la matière malodorante dessus.
Moi pas manger.
G.E.

P.S. : merci pour le lien, curieusement l'auteur de l'article semble avoir lu le livre (comme moi) et je le cite :
"Dans le livre, le doute est la principale caractéristique de Deckard (2). Son humanité lui pose question."
Le livre est très (ou suffisamment) différent du film, et j'avoue préférer le second (dans la "bonne" :wink: version bien sûr)

P.P.S. : Tu devines ma passion, pas d'hostilité, je réagis juste épidermiquement à des pseudo-artistes qui inventent des trucs pour "faire le buzz sur FaceBouc".
Comme les chiottes qu'un dingue a mises dans un musée : maintenant que c'est là, ça devient forcément de l'ART (lire : $$$$).
Ben non, c'est des chiottes.
J'vais me boire une bière et prendre les pilules roses :wink:

Avatar de l’utilisateur
Marge
Fonctionne à 14400 bauds
Fonctionne à 14400 bauds
Messages : 4926
Inscription : 01 oct. 2008 14:39
Localisation : En bas à gauche.

Re: Blade Runner 2049

Message par Marge » 12 nov. 2017 13:27

Il n'empêche que si tu n'en avais pas parlé, je n'aurais pas nécessairement été mis au courant.
Personnellement ces visions ne me gênent pas, mais c'est pour deux raisons essentielles : je suis un ancien lecteur de Télérama et j'ai découvert Blade Runner cette semaine (!). Il est possible que tu aies mémorisé (cristallisé) le film originel et n'accepte aucune autre interprétation. Mais ce n'est pas grave, hein !
3 hommes, 3 demis, un 3a... Magnéto, Serge !

aut nunquam tentes _________
_________________ aut perfice

Avatar de l’utilisateur
badaze
Fonctionne à 14400 bauds
Fonctionne à 14400 bauds
Messages : 8032
Inscription : 12 févr. 2007 19:36
Localisation : Pas très loin de Lyon
Contact :

Re: Blade Runner 2049

Message par badaze » 12 nov. 2017 13:34

gege est-il un réplicant ?
Tout est bon dans le pocket.
Moi j'aime tout.... Casio, HP, Sharp, TI et les autres sauf que les TI semblent ne pas m'aimer :(
http://www.emmella.fr
Mes Casio - HP - Sharp - TI
Homme invisible.

Avatar de l’utilisateur
bernouilli92
Fonctionne à 9600 bauds
Fonctionne à 9600 bauds
Messages : 4629
Inscription : 21 nov. 2012 14:03
Localisation : Ile de France

Re: Blade Runner 2049

Message par bernouilli92 » 12 nov. 2017 15:24

gege a écrit :
12 nov. 2017 12:19
D'ailleurs on ne sait toujours pas pourquoi Deckard est encore en vie 30 ans après le premier film ??
Peut-être que parce-que l'espérance de vie, même en 2020, est supérieure à 60ans?
gege a écrit :
12 nov. 2017 12:19
On ne sait toujours pas si il est logique d'envoyer des réplicants tuer des réplicants ?
La raison principale que je vois c'est que les réplicants sont plus forts physiquement que les humains. Il est donc logique d'envoyer un réplicant pour en tuer un autre. Et s'il meure, c'est moins grave que si c'est un humain.

J'ai regardé le Blade Runner original, j'ai eu droit à la scène avec la licorne. Cela ne m'a pas choquée.
Je trouve que le film a plutôt bien vieilli, mieux que terminator. A part l'utilisation d'écrans CRT en 2020, rien d'autre ne cloche et les effets spéciaux sont bien réussis.

Par contre ce que je ne comprends pas dans le 2049, c'est comment il peut encore y avoir des réplicants nexus 8 en 2049 alors qu'en 2020, les nexus 6 ne vivaient que 4 ans. Et comme à l'époque déjà on cherchait à éliminer les rebelles, pourquoi avoir augmenté leur espérance de vie.

Pour revenir au but du méchant dans le 2049, j'ai lu ailleurs qu'il cherchait à augmenter sa capacité de production et que la reproduction sexuée des réplicants lui permettrait d'en fabriquer plus et plus facilement.
HP, Casio, Sharp, Psion, quelques TI et divers autres

Avatar de l’utilisateur
gege
Fonctionne à 14400 bauds
Fonctionne à 14400 bauds
Messages : 7862
Inscription : 31 janv. 2008 15:24
Localisation : Banlieue Paârisienne
Contact :

Re: Blade Runner 2049

Message par gege » 14 nov. 2017 01:40

Bonjour,
Oui la durée de vie des humains est supérieure à 60 ans.
Donc Deckard est humain ...
CQFD
G.E.

Okinawok
Fonctionne à 1200 bauds
Fonctionne à 1200 bauds
Messages : 855
Inscription : 12 avr. 2011 15:07

Re: Blade Runner 2049

Message par Okinawok » 14 nov. 2017 11:40

Marge a écrit :
12 nov. 2017 03:35


Là je trouve que tu exagères...

En effet, dans cette "version finale" de Scott, si au moment de la déprime au piano de notre héros, il se prend à rêver (ou se souvenir ?) d'une licorne et que le film se termine sur ce plan de Ford broyant l'origami-licorne dans son poing... ça change tout !
"ils" n'ont pas rajouté une licorne, c'est bien Scott qui avait initialement souhaité ça, ni Télérama, ni la Warner.

Personnellement, je trouve intéressant (mais ni balai-rectal ni prout-prout-c'est-moi) de comparer certaines versions : cela a le mérite de montrer les influences médiatiques en action.

Allez, reprends un croissant : http://www.telerama.fr/cinema/blade-run ... 233949.php :wink:
+1 avec Marge. C'est parce que ça change en grande partie la fin du film que les producteurs ont censuré la version de Ridley Scott.
Gege tu te trompes de cible. Telerama (et beaucoup d'autres médias) ne font que reprendre des faits. La première version a été dénaturé par les producteurs contre l'avis de Scott. Et il a eut raison de se battre pour rétablir SA version.

a écrit : Scott: ...did you see the version [of the script] with the unicorn? McKenzie: No... Scott: I think the idea of the unicorn was a terrific idea... McKenzie: The obvious inference is that Deckard is a replicant himself. Scott: Sure. To me it's entirely logical, particularly when you are doing a film noire, you may as well go right through with that theme, and the central character could in fact be what he is chasing... McKenzie: Did you actually shoot the sequence in the glade with the unicorn? Scott: Absolutely. It was cut into the picture, and I think it worked wonderfully. Deckard was sitting, playing the piano rather badly because he was drunk, and there's a moment where he gets absorbed and goes off a little at a tangent and we went into the shot of the unicorn plunging out of the forest. It's not subliminal, but it's a brief shot. Cut back to Deckard and there's absolutely no reaction to that, and he just carries on with the scene. That's where the whole idea of the character of Gaff with his origami figures -- the chicken and the little stick-figure man, so the origami figure of the unicorn tells you that Gaff has been there. One of the layers of the film has been talking about private thoughts and memories, so how would Gaff have known that a private thought of Deckard was of a unicorn? That's why Deckard shook his head like that [referring to Deckard nodding his head after picking up the paper unicorn].

Avatar de l’utilisateur
gege
Fonctionne à 14400 bauds
Fonctionne à 14400 bauds
Messages : 7862
Inscription : 31 janv. 2008 15:24
Localisation : Banlieue Paârisienne
Contact :

Re: Blade Runner 2049

Message par gege » 14 nov. 2017 21:39

Bonjour,
Désolé d'avoir été parfois véhément, chacun a son avis.
Faisons une expérience, posons quatre questions en relation avec Blade Runner.
Trois sont importantes, une on s'en fout. Trouvez l'intrus...

1) Peut-on aimer l'autre quel que soit son mode de fabrication ?
2) Combien de temps me reste-t-il à vivre ?
3) Deckard est-il un réplicant ?
4) La mort est-elle une perte, et peut-on l'accepter ?

Voilà :D
Je vous laisse réfléchir. Seuls. Sans maître à penser qui vous dit quand sortir la CB.
G.E.

Okinawok
Fonctionne à 1200 bauds
Fonctionne à 1200 bauds
Messages : 855
Inscription : 12 avr. 2011 15:07

Re: Blade Runner 2049

Message par Okinawok » 16 nov. 2017 12:37

Merci Gégé pour cette formidable opportunité de penser librement : une question fermée par 4 modalités de réponses possibles. Chouette, un régal :lol:
Je me permets de prendre la liberté de ne pas y répondre puisque selon moi le débat n'est pas là : personne ne dit qu'il est important de savoir si Deckard est un humain ou non. Simplement, le réalisateur du film a une version de son film. Les producteurs en ont une autre et c'est cette version que tu incites à voir : la "theatrical". C'est évidemment ton droit légitime.

Alors je propose moi aussi un procédé identique au tien :wink:

Vous avez le choix entre deux versions de Blade-Runner (en réalité il y en a plus mais je réduis votre liberté de choix à deux possibilités. C'est la dictature :lol: )

1] La "theatrical cut" , celle qui sort au cinéma, amendée par les investisseurs
Le "Happy Ending" en prises de vue aériennes n'a pas été filmé par Scott ; ce sont des prises de vue inutilisées par Stanley Kubrick pour Shining qui ont été exploitées, avec l'autorisation de Kubrick
Bien que plusieurs versions du script aient inclus une forme de narration, Harrison Ford et Ridley Scott ont préféré apporter l'information correspondante sous forme de scènes supplémentaires. Les investisseurs ont cependant choisi de réécrire ces passages et de réinsérer de la narration en post-production. Les projections test avaient en effet montré que le public avait du mal à comprendre l'histoire. A ce sujet, H.Ford a dit en 1999 : "J'ai fortement contesté ces modifications à l'époque. Elles n'appartenaient pas au corps même du film.
2] La version préférée du réalisateur du film Ridley Scott : la final cut, la seule sur laquelle Scott a eu le contrôle total de la direction artistique

Pas de voix off. Celle-ci contient également les éléments qui mettent un terme aux débats de fans du film sur la nature de Deckard. Et la fin n'est pas "happy".

Comme vous n'êtes pas libres de penser, pour vous "éclairer" j'ajoute une nouvelle fois un lien de Télérama, le magazine préféré de Gégé :
“Blade Runner” : comment Ridley Scott finit par avoir le mot de la fin Pour cette fois, inutile de sortir votre CB , c'est free (pensez toutefois à regarder les publicités , hein :lol: )

Bon choix !

Avatar de l’utilisateur
gege
Fonctionne à 14400 bauds
Fonctionne à 14400 bauds
Messages : 7862
Inscription : 31 janv. 2008 15:24
Localisation : Banlieue Paârisienne
Contact :

Re: Blade Runner 2049

Message par gege » 16 nov. 2017 21:22

Bonjour,
Merci de poursuivre la discussion.
Tu poses la vraie question : ce qui me (moi ou toi spectateur) plaît.
La réponse tu la connais...

Après, l'auteur a-t-il le droit de m'obliger à respecter sa vision ? Exemple "Voyage au bout de la Nuit" de Céline.
Le livre est extra, par moment j'ai eu des crises de rire incontrôlable alors que ce truc est énorme et la fin... y a pa de fin !!
MAIS Céline n'est pas un type très sympathique et je n'ai vraiment pas envie de respecter son mode de pensée.
Ce qu'il pense ? Surtout je ne veux pas le savoir.

J'ai adoré "ma" version de Blade Runner et les intentions du réalisateur, il peut se les mettre où il veut.
D'ailleurs ses justifications ne me convainquent pas et leur résultat me semble inférieur.
C'est ce point que j'évoque au-dessus.
G.E.

Répondre

Revenir vers « Atari ST et compagnie »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 4 invités