les derniers potins toutes les manifestations prévues toutes les machines nos machiens préferées tester vous-même les machines envoyez nous vos messages
Silicium Roulaize  

     English        Español

Fiches modernisées
Amstrad CPC 464
Brandt Jopac
CBM Amiga 1000
Nintendo NES
Sega Master System
 
Acquisitions à venir
Bandai Swancrystal
Didaktik Gama
Digital Raimbow 100
Schneider G741
Philips NMS 801
 
Recherche

 
Rubriques

Adhérez !

Notre action

Le Politburo

Dossier de presse
(500Ko)

La lettre de Silicium

MySilicium Forum

Archives

Bibliothèque

Liens

Rings

Avis de recherche

Des pubs pour rire

Fiches les plus consultées
Apple 1
Casio FX-702p
Commodore 128d
Hanimex Pencil II
Sega Nomad
 

Si

Dernière modification :
Monday 21 January 2008 22:01:52

atarlog2.gif (7251 octets)

Pour afficher la photo et la fiche technique du modèle qui vous intéresse cliquez sur le bouton correspondant dans le cadre de gauche.

Atari est un monument. L'histoire débute avec le Pong et les consoles de jeux de bar, il y a 25 ans. Vinrent ensuite les consoles domestiques Pong puis la très célèbre 2600. Les ordinateurs familiaux 8 bits (genre 800XL) puis 16 bits (genre 520st). Et puis c'est tout...

Bertrand Mouchmino nous a communiqué ce résumé spécial 8 bits :

Atari a sorti les 8-bits suivants (compatibilité ascendante):
1979 - Atari 400 - 8 puis 16Ko
1979 - Atari 800 - 8 puis 48Ko
Une révolution au niveau de l'architecture interne - Première version de l'OS - Quatre prises joystick
1982 - Atari 1200XL - 64Ko - NTSC uniquement -Sûrement le plus beau, mais lancé à la va-vite et trop cher face au C64 - OS à mi-chemin entre celui des 400/800 et des 600XL/800XL, donc bâtard - Touches de fonction  - Abandon des quatre prises joystick (quel dommage!)
1983 - Atari 600XL - 16Ko extensibles à 64Ko avec le module 1064
1983 - Atari 800XL - 64Ko - Abandon des touches de fonction - OS définitif
1985 - Atari 65XE - 64Ko - 800XL recarrossé, 99% identique
1985 - Atari 130XE - 128Ko (mais pas de mode CP/M ou de clavier modifié...)
1987 - Atari System XE ou comment faire du neuf avec du vieux...) il peut disposer d'un clavier détachable et d'un magnétocassette en option - Quelques nouveaux titres Atari et des vieux classiques mis sur cartouche - 100% compatible avec les périphériques de la gamme
1987 - Atari 800XE - Vendu surtout en Europe de l'Est et Allemagne
Prototypes les plus connus : 1400XL, 1450XLD (pour ce dernier, lecteur de disquettes, modem et synthèse vocale intégrés!), 65XEM (chip sonore 8 canaux...), 65XEP (portable).
Une curiosité : la console Atari 5200, qui est un Atari 8-bits à 99%; circuit I/O retravaillé, joystick analogique (se cassant très facilement, malheureusement), des jeux identiques à 99% à ceux des ordinateurs (mais les cartouches étaient incompatibles!), quelques titres propres (la plupart ont d'ailleurs été retransférés sur 400/800/XL/XE, comme Space Dungeon, Counter Measure, Gremlins...), adaptateur 2600, succès mitigé.

 

Pascal Blancaneaux nous présente la gamme ST :

1985/86  - ST originel : Sorti à l'origine en version 260 et 520 respectivement avec 256 et 512Ko de RAM. Il se présente avec une unité centrale, un lecteur externe de disquette 3 pouces 1/2 simple face et une alimentation externe.
Le système d'exploitation se charge via une disquette à chaque démarrage.
Des problèmes de fiabilité sont recensés, surtout avec le 260 (modèle plus expérimental que commercial).

Le 130ST est sorti le temps d'un salon.

 1987 - STF : Atari à compris ces erreurs : le lecteur et l'alim. sont maintenant en interne. Le système est figé en ROM donc ultra-rapide. Deux version: 520 (512Ko ext. à 1Mo) et 1040 (1 Mo ext. 2Mo)
Par contre, les connecteurs souris/joysticks passent sous le clavier. Le floppie deviendra double face....

Une version speciale STFm avec sortie video composite PAL a existé (notamment pour le marché allemand).

1989 - STE : Une version impeccable mais peu vendue car trop tardive...La palette de couleur est étendue à 4096, le lecteur est double face et compatible MS-DOS, la RAM en SIMM est extensible à 4Mo, la puce graphique BLITTER qui accélère le TOS est en standard.

 1987/88 - Mega ST : A l'époque seul Apple propose des ordis conviviaux,"plug & play" et WYSIWIG pour la PAO/DAO avec le Macintosh. Atari se rend bien compte que la gamme ST ne correspond encore pas tout a fait aux désir des graphistes, musiciens et autres créateur professionnel.
De plus ses machine ne font pas "sérieux" dans le monde des "costard cravates" pros-IBM et antis-Mac de nature malgré le STE à lecteur compatible MS-DOS. Pour ce double enjeu, il crée les Mega ST, beaucoup moins chers qu'un mac et aussi attrayant, une incroyable extensibilité (écran, unité centrale, disque dur, imprimante Laser, tout est bien séparé et modulable).


Il connaîtra un certain succès auprès des personne désirant la simplicité du Mac mais pour un prix plus raisonnable (la politique d'Apple était très (trop) élitiste à l'époque.
Mais au final, la mayonnaise ne prendra pas.

 1989 - Stacy : Longtemps attendu, c'est un ST 100% compatible mais portable bien sûr !

 1990 - TT : La "WorkSation" la plus puissante d'Atari,utilisant le processeur Motorola 68030 comme les meilleur Mac de l'époque. Les performance du TT étaient très bonnes, spécialement lorsqu'il fait tourner les rares applis pour 030 et 68882. (la puissance du TT est égale à un PC 486dx2).

La taille du disque dur, 85Mo, peut sembler ridicule à bien des personnes. Mais c'est la nature du TOS qui change tous: les applications sont minuscules en comparaison de l'équivalent Windows ou MacOS mais toute aussi puissante, en fait programmer une appli en API est très simple sur ST et TT. Equipé de TOS 3.06 et de 20Mo de RAM, de nombreux programmes peuvent tourner simultanément. Le lecteur de disquette HD lit les disquette MS-DOS.

Surtout vendu en Allemagne, grand pays Atari devant l'éternel.

Le gros défaut que l'on retrouvera sur le Falcon : du fait des différences entre le 68000 des ST et le 68030, ainsi que un adressage mémoire différent (TTRam) la plupart des jeux ST, programmés en 68000/TOS, sont totalement incompatibles sur TT.

1993 - Falcon : Le dernier ordinateur d'Atari s'est trop longtemps fait attendre. il n'en demeure pas moins totalement multimédia et multitâche, malgré le choix d'utiliser la même boite que le ST.

Reprenant la connectique du ST il y rajoute des entrées/sorties multimédia. Son 68030 est épaulé d'un DSP (Digital Signal Processor) qui lui permet de faire des prouesse dans la 3D ou le calcul d'image qu'il rend d'ailleur trés bien avec sa palette de 32000 couleurs (mode "True Color") sur moniteur normal Atari, TV, ou SVGA.

L'incompatibilité avec les jeux ST (différence 68000-68030 et non respect des normes Digital Research Inc) peut en parti se régler avec shareware.

1992 - STBook : Moins recherché que le STacy et moins orienté musique du fait de son prix. Il etait plus destiné aux Businessmen (ou women comme vous voulez). Mais il est sorti très tardivement. 150 exemplaire auraient été vendus en France.

Plus récemment : le système TOS a survécu et quelques machines compatibles ont été construites. Ces compatibles reprennent, en plus puissant, les système des TT ou du FALCON. Parmi ceux-ci citons l'Eagle ou encore l 'Hades, un TT a base d'un Motorola 68060 à 150/200 Mhz p. Ou encore le MKIII et le nouveau MK-X de C-LAB.

 

A noter que l'ATARI ST fut la machine de référence avec le Mac concernant la Musique Assisté par Ordinateur. Ces deux système informatiques sont en effet très cool pour composer, piloter du MIDI (synthé, séquenceur, sampler etc). C'était un des outils préféré des fan de synthés car simple d'emploi et moins cher qu'un Mac !


 

 

Ordinateurs

Consoles

 

Nos coordonnées :

Téléphone
TéléphoneMusée
Adresse postale
Silicium , 72 route de Seilh 31700 Cornebarieu
Messagerie électronique
Informations générales :info@silicium.org
Administrateur Oueb : webmaster@silicium.org

Tout cela aurait été impossible sans lui. Rendons grâce à notre mécène :

Accueil   |   Catalogue   |   Contacts   |   Forum   |    Silicium Worldwide   |   Agenda
  Ce Oueb est copyright Silicium 1997-2003, les marques citées sont la propriété de leur propriétaires, logique.
Les questions ou commentaires concernant le oueb sont à adresser à webmaster@silicium.org.