Atari 2600

at2600r.gif (2453 octets)

La première star des consoles est devenue une machine culte. Tueur de joysticks s'abstenir. Le musée recherche des jeux qui vont bien et des accessoires incongrus.

A voir : le clone pirate TVBoy et le lifting en version 2600Junior.

Atari 2600 faux bois, quatre interrupteurs

Première acquisition: Avril 1996
Généreux donateur:
 
Constructeur: Atari
Modèle: cx2600x (6 boutons), cx2600gp (noir) ou cx2600as (bois)
Année/Prix: 1977

CPU: 6507 à 1.19 MHz
RAM/ROM: 128 bytes / 0
Graphisme: secam UHF couleur genre 120x60
Mémoire de Masse:  port cartouche de 16 K ou 32 K max.

Périphériques:
Voir plus bas pour quelques exemples


La 2600 noire est un avatar courant. 

La "six boutons" est par contre plus ancienne:


Périphériques

CX?0 - Le joystick d'origine, très imprécis et camelotesque. Le cerclage orange apparaît dans les premières versions.

Atari2600_joy.jpg (9171 octets)

CX30 - Les classiques paddles (deux pour le prix d'un, cool) :
Les jeux classiques qui l'utilisent sont : Video Olympics, Kaboom! et les jeux de Casino.

CX50 - Keyboard Controllers (vendus par paires) :
Dix programmes furent prévus pour ce curieux appendice. Le plus connu est la cartouche Basic Programming. Il existe deux caches clavier, un pour le droit et un pour le gauche. Ce périphérique est compatible avec le Video Touchpad (CX21) et le Kids' Controller (CX23).

CX20 - Driving controlers (vendus par paires) :
Ils ressemble à s'y méprendre aux paddles (CX30), mais ne sont pas solidaires. On ne peut donc en brancher que 2. Ils tournent sans fin, assurant un pilotage plus efficace. Le seul jeu les supportant est Indy 500. Dommage pour Pole Position et les autres.