ACT Apricot Portable

Applied Computer Techniques sort la machine la plus ambitieuse de la gamme en 1984. Le portable intègre plusieurs concepts innovant. La reconnaissance vocale est directement exploitable avec ou sans le microphone en forme de crayon optique.

La machine est compacte, le clavier toujours à infrarouge. Un écran LCD illisible complète l'intégration.

Au niveau technique, on est loin de l'IBM PC. Même si le MS-DOS 2.11 est de mise, les disquettes sont incompatibles (comme sur les autres modèles de la gamme). ACT a la bonne idée d'ajouter un shell dénommé Activity. On est loin du Macintosh, mais loin de l'austère prompt A:> ! Quelques logiciels viennent s'appuyer sur cette interface.

La machine est d'abord proposée en 256Ko puis rapidement en 512. Un succès médiocre l'attend, elle trop peu conventionnelle. L'écran LCD est sûrement aussi un frein, même si une option couleur existe, permettant la connexion d'un écran externe.

Cet Apricot est modérément portable. Un système judicieux pour loger le clavier et une poignée auraient sûrement aider à promouvoir cette machine définitivement cyberspace.

Un petit tour vers d'autres Apricot ? Ses frères, Apricot et le F1. Et pourquoi pas le Sirius originel !

ACT Apricot Portable

Première acquisition: Mars 2002
Généreux donateur:

Constructeur: ACT (U.-K.)
Modèle: Apricot Portable FP-512 (ou FP-256)
Année/Prix: 1984

CPU: 8086 à 5MHz
RAM/ROM: d'abord 256 puis 512 Ko extensible à 1024 Ko (sur carte mère) / 32 Ko (2x 27128)
Graphisme: 640x200 en niveau de gris LCD et en externe 640x256x8p16 couleurs Texte 80 x 25
Mémoire de Masse:
1 floppie 3"1/4 720 Ko (non  DOS) et disque dur ou floppie externe optionnel

Périphériques:
Microphone détachable en forme de crayon optique, trackball optionnel

Poids : 5.8 Kg
Dimensions :
450 x 172 x 200 mm


La vue du cul est toujours intéressante. Aucun connecteur ne transparaît, mais le cache bien visible sur la photo renferme les prises vidéo, série et parallèle ainsi que le slot bus. apprécions le radiateur proéminent, capable de bien des chaleurs.


Cette médiocre photo montre plusieurs choses. La carte mère est repliée en deux dans la machine, juste derrière l'écran. la grande du haut contient toute la logique. On voit en haut à droite les deux bancs de RAM pour avoir 512 Ko, extensible à 1 Mo, limite adressable par le 8086.

La carte du bas contient les entrées sorties, ports série et parallèle, mais aussi infrarouge, son ou micro.