ico hp35Voici une machine apparemment simple et banale, mais tout simplement légendaire !

Avant elle, il n'y avait que quelques calculatrices de poches "4 opérations", la racine carrée était le comble de la performance. Et voici que Hewlett Packard présente en 1972 son modèle 35, la première calculatrice de poche au monde dotée de fonctions transcendentales, autrement dit le remplacement idéal des règles à calcul et des tables de trigonométrie. C'est grâce à elle que l'humanité est passée du calcul "à la main" au calcul électronique !

ico hp41En 1979, la première calculatrice scientifique (la HP-35) n'avait que sept ans et la première programmable (HP-65) seulement cinq. Le monde était encore partagé entre gros ordinateurs rivés à une table mais disposant de mémoire, d'écran et de langage évolué, et quelques calculatrices entièrement numériques, à la mémoire très courte et programmables dans un rustique langage machine spécialisé dont il fallait apprendre les codes par coeur. Et voici que Hewlett Packard dévoile en juillet alors son projet Coconut : ce sera la mythique HP-41, ouvrant le bal de l'âge d'or des pockets !

ico hp12cSortie en 1981 en même temps que la HP-11C, voici une assez ordinaire calculatrice en notation polonaise inversée (RPN), à peine programmable en langage-machine spécialisé, avec juste l'originalité de fonctions financières et statistiques. Et pourtant, elle est toujours fabriquée de nos jours... trente ans de carrière, et ce n'est pas fini ! Qu'à-t'elle donc de si particulier ?

ico ti57lcdLancée en 1982, la TI-57 LCD est une évolution de la légendaire TI Programmable 57 à diodes de 1977, qui a permis à toute une génération de s'initier à la programmation. Bien modernisée quant à l'emballage, elle se révèle moins performante que l'original, notamment en matière de mémoire. Ce qui est un comble quand on voit l'évolution des composants de RAM pendant ces cinq années !