ico fx720p

Sortis en 1985, les Casio PB-410 et FX-720P sont l'évolution directe du concept du PB-100 : des machines peu chères, aux performances assez limitées, mais dont les capacités répondent à un besoin, essentiellement scolaire il faut dire. Cela dit, les perfectionnements apportés justifient l'intérêt de ces modèles, notamment l'idée de mémoire interchangeable sur carte (inaugurée sur le FX-750P) et le mode MEMO, très pratique.

ico ti58Sorties en 1977, les Texas Instruments Programmable 58 et 59 étaient à l'époque "the state of the art", les plus performantes de leur époque : même Hewlett-Packard, pourtant créateur de la première machine de poche programmable avec la HP-65, était largué ! Pour deux fois moins cher qu'une HP-67, la TI-59 apportait quatre fois plus de mémoire, et si la TI-58 n'avaitt que le double de mémoire et pas de lecteur de cartes, elle coûtait carrément trois fois moins cher !

ico ti57

Sortie en 1977, la Texas Instruments TI-57 Programmable est vite devenue un incontournable, vendue par centaines de milliers, et pourtant ce n'est qu'une calculatrice programmable très limitée, mais avec un argument de taille : son prix !

ico ti57

Encore une modeste calculatrice programmable de la grande époque Texas Instruments, vers la fin des années 70. C’est la réplique de la TI-55 qui s’est vendue uniquement en Europe. On se demande pourquoi. La 51 a été introduite en même temps que la TI-MBA, qui elle dispose de fonctionnalités financières.