ico adamLa Colecovision est une console de jeu particulièrement réussie. Coleco décide de proposer une extension ordinateur, un peu comme Mattel et son Keyboard component à l'époque de l'Intellivision. Un ordinateur avec une imprimante courrier à marguerite, le choix est incongru.

 

 

adam logo

La machine est originale et bien conçue. On apprécie les cassettes spécialisées Digital Data Tapes et le bus AdamNet série half-duplex à 62.5Ko/s pour interfacer les composants matériels.
Au final, le succès sera très modéré.

Le EOS (Elementary Operating System) est un ensemble de routine de gestion des entrées/sorties (un BIOS quoi) pour les cassettes par exemple.
L'OS-7 est une surcouche de gestion des périphériques.
Un traitement de texte est présent en ROM, le SmartWriter.
Les Digital Data Tapes sont des cassettes audio spéciales. Elles sont rapides mais fragiles. Ont une capacité de 250 Ko (deux pistes de 128 blocs de 1 Ko) et sont préformattées en usine. Le débit est de 1.4Ko/s, la vitesse est de 20 pouce/s.

Coleco Adam
adam

Vous pouvez aussi découvrir la Coleco Gemini et les très anciens Pong tels le Telstar Alpha.

 


Première acquisition : Octobre 2001
Généreux donateur :  Sylvain de Chantal
Constructeur : Coleco (distribution CBS en Europe)
Modèle : Colecovision
Année/Prix : 06/1983 (France 07/1984)

CPU : Z-80a à 3.58 MHz épaulé par quatre MC 6801 à 1 MHz
RAM/ROM : 64 Ko extensible à 128 Ko / RAM vidéo 16 Ko/ 8 Ko extensible par cartouches de 32Ko max et 40Ko internes max.
Graphisme : 256x192x16 couleurs texte 36x24 (TI9928)
Son : 3 canaux, 5 octaves et bruit blanc
Mémoire de Masse :  port cartouche, un ou deux lecteurs de cassettes internes, floppie externe en option

Périphériques : floppie 5''1/4 externe, cartouche modem 300 bauds, cartouche RAM, second, Adam Joypads

 


La plaquette

Elle est sympathique (merci à Balou pour les scans)
 adam pub1

adam pub2

adam pub3adam pub4
 

Go to Top