rockwell aim65Cet ordinateur est un " Single Board Computer " ou SBC. C'un grand classique des machines d'apprentissage de l'assembleur des années 70, comme le KIM-1 de Commodore et le MCS 8080 de chez Intel. Il a permis à une génération de découvrir l'essence du fonctionnement des ordinateurs. Le fondeur Rockwell est une seconde source pour MOS Technology pour la fabrication des 6502.

 

aim65 logo

La grande qualité de l'AIM 65 réside dans son intégration et ses possibilités d'extensions. Il dispose aussi d'une certaine compatibilité avec le KIM-1, au niveau notamment du format d'enregistrement des sauvegardes sur cassette. Outre le sempiternel Basic, il dispose de nombreux langages en ROM, tels le Forth, l'Instant Pascal interprété ou l'antédiluvien Algol.

Rockwell AIM-65

aim65

Variantes

En 1981 Rockwell va proposer une amélioration avec un affichage de 40 colonnes, l'AIM-65/40. Une version industrielle en rack sera mise en vente sous le nom de System 65. Elle intègre un programmateur d'EPROM et un lecteur de disquettes.
Il existe une version tardive carrossée de chez Siemens très sympathique. :Elle intègre pas mal de ROMs.

 

Rockwell AIM-65 carossé

aim65 carosse

 

Première acquisition : Décembre 1999
Généreux donateur : Jean-Marie Slivack
Constructeur : Rockwell
Modèle : R6500 Advanced Interactive Microcomputer AIM-65
Année/Prix : 1976 / $375 (aux USA) et 3500 F (1979 en France)

CPU : MOS Technology 6500 puis 6502 à 1 MHz
RAM/ROM : 4 Ko extensibles/ 12 Ko moniteur et Basic en ROM
Graphisme : une ligne de 20 caractères avec matrice en 16 segments pour 64 caractères
Mémoire de Masse : imprimante thermique intégrée avec texte en matrice 5x7!
Périphériques : 2 ports BUS et 5 supports ROM

 

Publicité Rockwell américaine

aim65 pub us

Go to Top