ico apple2L'Apple ][ sera la star qui propulsera la jeune firme à la Pomme arc-en-ciel sur le devant de la scène. La machine évoluera progressivement jusqu'à être éliminée par le Macintosh. L'Apple ][ incarne l'âge d'or d'Apple.

 

 

 

apple2 logo

Sans avoir eu le temps de profiter du succès de l'Apple 1, Woz se mit à la conception d'un ordinateur vraiment complet : l'Apple II. L'ordinateur fût présenté en avril 1977 au West Coast Computer Faire.
Au premier regard, la machine en impose par sa taille. Cela se justifie par le bloc d'alimentation interne et la présence de 8 connecteurs d'extension. IBM reprit cette excellente idée sur son IBM PC. Les cartes d'entrées/sorties (série, parallèle, floppy), de langage (AppleSoft, Pascal...) et d'affichage vidéo (80 colonnes, couleur) sont les plus couramment installées. La carte mère qui reprend le processeur 6502 de l'Apple 1 qui est toujours cadencé à 1 MHz. Elle intègre environ 120 composants dont 24 supports sont réservés à la RAM (de 4 ko à 48 ko). L'ensemble est très accessible grâce à un grand capot simplement clipsé. Woz voulait une machine ouverte et les développeurs et bidouilleurs apprécièrent. La vidéo de l'Apple ][ possède des modes graphiques en couleur ce qui, pour l'époque, était véritablement exceptionnel compte tenu de son prix plutôt raisonnable, sans être à la portée de toutes les bourses tout de même ! Comme pour son Apple 1, Woz intégra une prise RCA en UHF pour que l'affichage puisse se faire sur un téléviseur. Au début, l' Apple II se destinait au hobbyiste ou à un usage plutôt familial. C'est pour cela que l'affichage sur 40 colonnes lui convenait parfaitement. Il jugea qu'au-delà de ce nombre, l'image obtenue sur un téléviseur n'aurait pas été très lisible.

 

apple2plus

 

L'Apple II est le fruit de la collaboration de plusieurs personnes.
Woz s'occupa de la conception de la carte mère et de la ROM.
Jobs travailla sur le design de l'ordinateur : ce nouvel Apple devait être ouvert, mais accessible aux non-initiés, supporter l'insertion d'un grand nombre d'extensions tout en restant facilement logeable sur un bureau. Il devait être aussi élégant (choix de la couleur beige) et silencieux.
Rod Holt développa entre autres l'alimentation. Le cahier des charges était plutôt draconien, car ce boîtier devait fonctionner dans un ordinateur démuni d'un ventilateur et devait aussi protéger l'électronique contre la manipulation intempestive de l'interrupteur. Rod construisit une alimentation alternative de petite taille qui se révélera être d'excellente qualité.
Chris Espinosa, Randy Wigginton, Gary Shannon, Andy Hertzfeld sont des programmeurs. Chris développa des jeux ainsi que des programmes de démonstration de l'Apple II. Randy et Woz programmèrent les routines du DOS pour piloter le lecteur Disk ][ ainsi que de nombreuses autres fonctions (graphiques en autres) du Basic. Gary Shannon écrivit l'assembleur ainsi que les routines sonores de l'Apple II.
Jerry Mannock  conçut le boîtier de l'Apple ][.


Woz et Jobs chargèrent Howard Cantin d'étudier le design de la carte mère. Howard reçut quelques directives qu'il devait respecter :

  • Elle devait être très simple d'accès de façon à ce que l'utilisateur puisse facilement ajouter ou modifier des composants (RAM, ROM, cartes)
  • Le dessin du circuit imprimé devait être très propre, agréable à regarder (!) et sans rajout ni bricolage de dernière minute.

L'integer Basic est intégré à la ROM de l'Apple II. Écrit rapidement par Woz, ce premier Basic fût appelé " Integer", car il gérait seulement les calculs de nombres entiers.
Cette ROM comprend aussi l'interpréteur Sweet 16, un mini-assembleur et le "Floating Point Package"
La carte mère initiale de l'Apple ][ (Révision 0) subit quelques modifications en Révision 1.


En mode texte, la carte mère Rev. 0 ne désactive pas la couleur du circuit vidéo et les caractères apparaissent teintés sur leurs rebords. En mode couleur, elle ne dispose que de quatre couleurs au lieu de six sur la Rev. 1. Elle ne permet pas la modification du signal vidéo en 50 Hz (mode Europe) et ne dispose pas du connecteur vidéo isolé. Elle ne reconnaît pas exactement la taille RAM disponible quand la carte mère dispose de 20 ou 24 ko. La Rev. 1 corrige la Rev 0 en supprimant les interférences entre le haut-parleur et l'interface K7. Le signal d'entrée K7 y est plus sensible.

 

apple2plus face

 

Apple ][+

Il fût disponible dès 1978. La réduction du prix des composants RAM permit d'intégrer 48 ko de RAM sur une carte mère de type Rev 1. Cette révision est aussi dotée du moniteur AutoStart en ROM. Certains Apple II en étaient déjà partiellement équipés. Il dispose surtout du Basic AppleSoft créé par Bill Gates de Micro-Soft. Ce Basic remplace l'Integer Basic de la Rév 0. L'interpréteur Sweet 16, le mini-assembleur et le FPP ont été supprimés, faute de place.
Le stockage des données se faisait grâce à un lecteur de K7 sur les premiers Apple II mais Woz ne tarda pas à proposer dès 1978 le lecteur de disquettes 5"1/4 Disk ][ qui était bien plus rapide, fiable et peu cher (495$). Cette réalisation est remarquable.


Au rang des défauts

La touche RESET est plutôt mal placée, dangereusement proche de la touche 'RETURN', elle peut être frappée par erreur. Certains utilisateurs ôtèrent la touche ou placèrent avant le capuchon plastique une bague élastique pour durcir la pression de la frappe. Les touches telles que " Delete " ou " Flèche Haut" & " Flèche Bas" sont absentes et il est impossible d'afficher les caractères autrement qu'en majuscule. L'absence des minuscules est due au fait que Woz, pour des raisons économiques, utilisa un générateur de caractères qui ne codait que sur 7 bits au lieu de 8.
Ces reproches faits sur l'Apple ][ étaient bien faibles à la vue de toutes ses qualités. Apple créa " l'ordinateur personnel " par excellence. Évolutif et puissant, il pouvait convenir aussi bien aux joueurs (Paddles livrés), aux étudiants (fortunés) qu'aux professionnels (Visicalc)
l'Apple ][ fût aussi produit par Bell & Howell qui le destina au marché de l'éducation Américain en 1978. La série est reconnaissable à son boîtier de couleur noire qui lui valut ainsi le surnom de "Darth Vador" (célèbre personnage de " La Guerre Des Etoiles"). La société ITT obtint aussi les droits de production et lança l'ITT 2020 dont le look extérieur est très similaire à l'Apple ][ original.

Apple lança aussi la version " Europlus" qui était destinée au marché européen et principalement à l'Angleterre. L'ordinateur est, en fait, un Apple ][+ avec un logo différent et un commutateur N/B en PAL.

 

apple2europlus


Le boîtier de l'Apple ][

Une première version, crée par Ron Wayne, existait déjà, mais Jobs la trouvait un peu trop compliquée. Au Homebrew Computer Club, Jobs eut l'opportunité de connaître Jerry Mannock, un dessinateur industriel très compétent chez Hewlett-Packard. Il lui demanda de faire les plans d'un nouveau boîtier. Il demanda trois semaines de délai afin que l'ordinateur puisse être montré avec une nouvelle robe à  l'exposition informatique West Coast Computer Faire. Jerry Mannock demanda seulement à être payé avant de commencer ses dessins, car il ne croyait pas au succès de l'Apple ][. Il respecta les délais sans subir de pressions de la part de Jobs car il lui avait été chaudement recommandé. Les plans furent conçus rapidement. En plus d'être pratique et élégant, ce nouveau boîtier était facile à produire. Jobs était satisfait !
Seul soucis de dernière minute : le moulage du boîtier de l'Apple ][ destiné à l'Expo avait un peu loupé et Jobs dû faire quelques retouches avec du papier abrasif et un peu de peinture !
Le langage Basic et quelques programmes de démonstration :
Woz et Wigginton achevèrent ces logiciels à 1 heure du matin alors que l'Expo commençait à 10 heures !

 

Publicité US pour l'introduction de l'Apple II

apple2 intro ad

 

Quelques Logiciels qui ont marqué l'histoire de l'Apple II

Le must des logiciels professionnels

Visicalc : L'excellent premier tableur pour l'époque. Couplé à la carte 80 colonnes, ce logiciel propulsa l'ordinateur sur le marché professionnel,
Apple Works : pour de la bureautique intégrée,
MouseDesk et Jane : deux interfaces graphiques à la souris, d'un intérêt discutable, ce furent deux exemples de mises en œuvre d'environnements graphiques.

Le must des logiciels personnels

MousePaint et Dazzle Draw : Deux exemples (tardifs) de logiciel de dessin bitmap de qualité, capable d'utiliser la souris.

Le must des jeux

La gamothèque est immense. Citons pour l'exemple : la série Ultima (RPG), Drol ou Lode Runner (plates-formes), Captain Goodnight (arcade-aventure), la série Sorcellerie (le RPG Wizardry francisé), la série King's Quest (aventures), Masquerade (aventures) et Computer Ambush (Wargame)

Langages de programmation

Basic (Integer ou AppleSoft), Langage machine (6502/ 65C02/ 65C816), Pascal, Logo, C, Fortran, Prolog, Forth, Super Pilot, LISP, Modula II et Cobol principalement.

 

 

Première acquisition : septembre 1994
Généreux donateur : Anne Kraether (Europlus), René Crasat (II+), Jean Ziegler (II)

Sortie et prix :  avril 1977 (II) et 1978 (II+) , 1980 (Europlus en France pour 7800 F l'uc seule) puis fin 1980 (][) et 1983 (][+)

CPU : MOS 6502 8 bits à 1.024 MHz
RAM : 4 ko extensibles à 64 ko, 48 ko en standard sur le ][+
ROM : 12 ko, Integer Basic  pour les premières versions et AppleSoft Basic sur la version II+
Vidéo : HGR 280 x 192 en 6 couleurs (noir, blanc, rouge, vert, bleu et violet) et 280 x 192 en 4 pour les premières versions Rev 0 (noir, blanc, vert, violet) mode texte : 40 colonnes x 48 lignes et basse résolution GR : 40 x 48 en 16 couleurs
Capacité sonore : 1 voie sur un haut-parleur interne
Clavier mécanique 51 touches majuscules exclusivement
Stockage : Lecteur de K7 externe puis lecteur de disquettes Disk ][ de 140 ko (externe, par interface Disk II) et disque dur (option)
Interfaces : 8 connecteurs d'extensions internes et connecteur joystick analogique sur carte mère, sortie vidéo RCA PAL ou NTSC et 2 prises I/O pour lecteur de K7

 

 

 

Hardware

  • Moniteur Apple
  • Carte 80 colonnes
  • Carte série RS232C
  • Carte parallèle
  • Carte buffer série ou parallèle
  • Carte digitale/analogique
  • Carte d'extension mémoire sur le connecteur 0 qui lui est réservé
  • Carte de communication AppleTel modem avec émulateur Minitel
  • Modem acoustique
  • Carte son
  • Carte vidéo
  • Carte Z80 pour CP/M (Microsoft fut un grand pourvoyeur avec sa Softcard)
  • Carte 8086 pour MS/DOS
  • Carte Prototype
  • Carte Langage
  • Programmateurs d'EPROM
  • Joystick ou Paddle (livrés en standard)
  • Scanner
  • et tant d'autres...

 

Apple Disk ][

Ce lecteur ultra-rapide fut une des clés du succès de l'Apple ][apple2 disk2

 

Apple Graphic Tablet

apple2 graphics tablet

 

Carte mère

820- 0001- 07 de l'Apple ][ Europlus

 apple2 cm

  1.  RAM
  2.  ROM (6 puces)
  3.  Connecteur d'alimentation électrique
  4.  Connecteur d'extension
  5.  CPU 6502 à 1.023 MHz de MOS, Rockwell ou Synertek
  6.  Connecteur entrée K7
  7.  Connecteur sortie K7
  8.  Sortie vidéo RCA
  9.  Sortie vidéo auxiliaire (de bas en haut : masse, vidéo, +12v, -5v)
  10.  Sortie video auxillaire 2 (présents à partir de la Rev.1 dite RFI (Radio Frequency Interference))
  11.  Potentiomètre de réglage du niveau vidéo
  12.  Connecteur joystick
  13.  Capacité de réglage de la couleur
  14.  Sortie haut-parleur
  15. Connecteur clavier

Les connecteurs d'extension accueillent généralement :
Slot Cartes
0    Langage (RAM)
1    Imprimante
2    Port série/modem
3    80 colonnes
4    Divers
5    Divers
6    Lecteurs de disquettes
7    Coprocesseur, extension RAM, second contrôleur de disquettes

 

Connecteur d'alimentation et boîtier d'alimentation électrique

Au hasard de mes recherches, j'ai trouvé un Apple II oublié de tous sur une étagère bien poussiéreuse. Il était dans un état pitoyable et son boîtier d'alimentation n'avait pu résister au temps. Il aurait été difficile de faire l'acquisition de ce type de boîtier alors j'ai utilisé l'alimentation ventilée d'un PC, car celle-ci produit les mêmes voltages que ceux requis pour l'Apple II. À gauche le schéma du connecteur d'alimentation soudé sur la carte mère de l'Apple II.

 apple2 alim

Alimentation PC
Orange             Noir    Masse
Rouge    +5v    Blanc    -5v
Jaune    +12v    Bleu    -12v

apple2 alim cnx

 

Go to Top