ico olivetti summa prima20La Summa-19, est une entrée de gamme. Sa caisse est en plastique ABS assez grossier mais le choix d’un vert vif lui offre la touche de modernité qu’Olivetti sait mettre en avant. Ce qui est réussi. Cet artifice ne suffit pas à rendre l’ensemble très convaincant et les ventes furent d’ailleurs modestes.

 

olivelogo

En 1969, l’ingénieur Natale Capellaro est parti à la retraite depuis quelques années déjà. La Summa 19 serait ainsi basée sur la calculatrice Antares Lei, d’un autre constructeur italien. Les mécaniques sont identiques et la Lei date de 1968. Les informations nous manquent sur le sujet.

 

Aditionneuse Olivetti Summa 19

olivetti summa 19

 

 

 

 

Première acquisition : mars 2015
Généreux donateur : anonyme
Constructeur : Olivetti (Italie)
Modèle : Summa 19
Année/Prix : de 1967 à 1992 / 68 000 lires

Concepteur : Antares Lei (1968)
Designer : Ettore Sotsass (1917 - 2007) et Hans von Klier (1934 - 2000)

Unité de calcul : à pignon, cames et crémaillères, machine Simplex
Registres : saisie à 10 décimales, arithmétique et impression de 11 caractères
Fonctions: addition, soustraction, total général et partiel, répétition, impression sans calcul et curseur d'indication de colonne

Entrée par pavé numérique et touches de fonction
Sortie par impression sur ruban nylon standard rouge et noir de 4 cm de diamètre

Dimensions : 27,5 x 10,5 x 20,5 cm / 3.5 Kg

 


 

 

olivetti summa 19 pub2 

 

olivetti summa 19 open

Variantes

La Summa 19 est noire et verte. La Summa 19-R est encore plus bas de gamme et s’affiche en noir et blanc (1971) Sa capacité de calcul est réduite à 8x9 au lieu de 10x11.
Elle existe aussi sous d’autres marques : aux USA par Sears, en jaune et noir et en Allemagne par Quelle.

olivetti summa 19r

 

 

Compasso d'Oro

Le Compasso d’Oro (en français Compas d'or) est un prix international de design créé en Lombardie, par Gio Ponti en 1954. Son organisation est confiée à l'ADI (Associazione per il Disegno Industriale) depuis 1964.

Le prix récompense des créations fabriquées en Italie. Les lauréats sont donc principalement des designers italiens, mais aussi des grands noms du design international, comme Philippe Starck, Richard Sapper ou Dorota Dabrowska pour de la fabrication made in Italy.

Les prix sont décernés par des jurys internationaux pour des créations de mobilier, d'arts de la table, d'automobile, de design industriel...

Olivetti les remporte en 1959 avec Ettore Sottsass pour l’ordinateur Elea puis par Mario Bellini en 1970 pour la calculatrice Logos 270 et 1981 pour la machine à écrire Praxis 35.

 olivetti summa 19 pub

Go to Top