ico logos55Silicium n’a pas vocation à gérer ce type de matériel. Mais quand l’occasion nous est donnée, certains objets à la marge peuvent nous intéresser. Une calculatrice électromécanique italienne d’une cinquantaine d’années est indéniablement sympathique. Surtout lorsqu’on s’intéresse à l’histoire du plus célèbre des constructeurs transalpins.
C’est ainsi que nous en avons accueilli trois variantes de la célèbre « calcolatrice elettromeccanica Divisumma 24 » de 1956.

 

olivelogo

 

Le début des années soixante-dix est marqué par la large diffusion de calculatrices de bureau. Désormais, il est possible de réaliser tous les calculs simples assis à son bureau . Les entreprises s'équipent sans difficulté. Olivetti est un géant de la bureautique. Il propose ses propres machines de calculs.

La série Logos est vaste et débute avec la décennie. Parallèlement au succès du célèbre calculateur de bureau Programma 101 de 1965, les calculatrices connaissent une diffusion en accroissement permanent. La miniaturisation est constante et la puissance croit de concert.

L'intérêt de la Logos 55 aujourd'hui est lié à son design, issu du bureau d'études de Mario Bellini (1935 -) qui conçoit des produits dans l'esprit industriel des années 70. L'Italie est très en avance sur le sujet. Les idées qui sont appliquées au design évoluent aussi vite que la technologie.

La Progamma 101 jette les bases du design de la gamme Olivetti. Puis en 1972, la calculatrice Logo 50-60 permet à Bellini d'évoluer dans son choix d'inspiration. C'est plutôt un pupitre d'un meuble qui permet la lecture comme le luctrain qui portait les livres de chants liturgiques dans le chœur d'une église. Après tout, Logos n'est-il pas le verbe éternel incarné dans l'Évangile selon saint Jean ? Là même où l'utilisateur de la machine deviendrait le Dieu du calcul ?
L'instrument est massif, mais veut se fondre dans le bureau en apportant un dynamisme nouveau. Il peut prêter à sourire aujourd'hui, tant l'objet est massif. Sa robustesse est affirmée par les touches de son clavier, enfoncées sous la surface. Le bruit mécanique qui accompagne chaque calcul témoigne encore de la savante rusticité de l'ensemble.

La facilité d'utilisation n'est pas pour autant perdue de vue et c'est grâce à une personnalisation du clavier que Bellini réussit son objet.

 

Olivetti Logos 55

olivetti logos55

 

couleurs-fonction

Le clavier n'est pas un bête alignement de boutons, comme sur le Commodore PET. Les touches se détachent de leur base à travers un codage couleur. Gris moyen pour les chiffres passifs. Rouge pour les opérations basiques et bleu ciel pour les opérations complexes.
Trois pavés sont ainsi dessinés.
La touche rose CONSTANT permet des opérations combinées sur une mémoire, suivant le rappel affiché par la forme des touches du bloc.

 

Beau travail esthétique au niveau du clavier

olivetti logos55 clavier

Évolutions suivantes, les plastiques

On voit que les efforts de Bellini sont là pour masquer la complexité des calculs. La génération de calculatrices suivante sera beaucoup plus abordable, et plus compacte aussi.

Plastiques et revêtements gommés comme la célèbre Divisuma 18 orange de 1973. Le toucher est révolutionné. Le public s'élargit, la calculatrice est au comble du modernisme. Bellini la transforme en icône du 20e siècle.

À travers le design de cette machine, c'est une pièce d'art contemporain de design industriel qu'il faut regarder. Les productions pour Olivetti de Bellini sont visibles au MOMA (Museum of Modern Art) de New York.

 

 

Première acquisition : Octobre 2009
Généreux donateur : Mario Bellini
Constructeur : Olivetti (Italie)
Modèle : Model 55 " Logos 55 "
Année/Prix : 1974

Circuits: Texas Instruments TMC1876NC, TMC1877NC, TMS1828NC
Capacité: 16 chiffres
Dimensions: 419x241x127 mm

Dimensions : 42 x 24  x 13 cm
Périphériques : la housse !

 

 

 

Principales fonctions

  • Bascule d'allumage
  • Voyant de tension
  • R/O Réglage de l'arrondi en multiplication et en calcul de pourcentage. De 0 (pas d'arrondi), 5 (arrondi mathématique au plus proche) à 9 (arrondi par excès au supérieur)
  • DEC Prédisposition des décimales (0-7) aux résultats. La machine accepte et calcule jusqu'à 7 décimales indépendamment du nombre de décimales prédisposées pour les résultats.
  • REGS CL Mise en route de la machine et réinitialisation des registres
  • Voyant d'erreur
  • KB CL Annulation de la composition et déverrouillage du clavier après dépassement de la capacité
  • T 1er totalisateur. Addition. Total Général : impression et annulation du contenu. Total Partiel : impression sans annulation du contenu. Soustraction
  • S 2eme totalisateur. Impression générale et annulation du contenu. Total partiel : impression sans annulation du contenu. Soustraction. Addition
  • % Calcul automatique de pourcentage fournissant le montant de l'escompte ou de la majoration et la valeur nette escomptée ou majorée
  • /= Déclenche la division
  • *= Déclenche la multiplication
  • ENTER Composition du premier terme en multiplication, division, calcul du pourcentage, impression sans calcul. Rappel de l'avant-dernier terme obtenu.
  • CONSTANT introduction et rappel des données constantes dans le deuxième totalisateur. Cette touche doit être utilisée simultanément avec l'une des touches de fonction.
  • ACC Q Déclenchement de la division avec accumulation automatique du quotient dans le premier totalisateur
  • ACC P Déclenchement de la multiplication avec accumulation automatique du produit dans le premier totalisateur
  • R Impression du reste de la division

 

 

 

 

Go to Top