ico olivetti summa prima20Silicium est toujours fasciné par les calculatrices mécaniques. cet assemblage ésotérique de cames, de bielles et de rouages permet de produire des calculs. La Summa Prima 20 est une des dernières variantes, à la durée de vie importante.

 

olivelogo

 L'Olivetti Summa Prima 20 est un modèle compact assez simple qui devait être une entrée de gamme. Elle semble avoir éré produite pendant une très longue période, peut-être entre 1958 et 1968. C'est une machine à somme algébrique, donc de nombres positifs et négatifs. Cela permet les soustractions.
Elle effectue aussi multiplication et division, qui sont des répétitions de sommes ou de différences.

 

Olivetti Summa Prima 20

olivetti divisumma24

 

 

 

beau joypad pour le choix des fonctions

olivetti summa prima20open

 

Première acquisition : mars 2012
Généreux donateur : J.-F. Moreau
Constructeur : Olivetti (italie)
Modèle : Summa Prima 20
Année/Prix : vers 1957

Concepteur : Natale Capellaro (Ivrea, 22/12/1902 - 1977)
Designer : Marcello Nizzoli (1887 - 1969)

Unité de calcul : à pignon, cames et crémaillères, machine Simplex
Registres : saisie à 10 décimales, arithmétique  à11 décimales et impression de 12 caractères
Fonctions: Addition, soustraction, impression sans calcul, répétition, sous-total, total

Entrée par pavé numérique et touches de fonction.
Sortie par impression sur ruban nylon standard rouge et noir de 4 cm de diamètre et jauge compteur de chiffres

Dimensions : 28,5 x 19 x 13 cm / 4.08 kg

 


  Le pupitre bien vintage

olivetti summa prima20pupitre

 

Variantes

Il existerait deux versions anglaises qui disposent de deux niveaux d'accumulateur supplémentaires pour gérer les livres, shillings et pence.
Autres variantes : les modèles récents avec bas de caisse en plastique, et les dernières productions à touches carrées.
Il existe aussi la Summa Quanta 20 de 1961 est une évolution électrique.
La Summa Prima 20 R de 1968 augmente la capacité de calcul de la machine.

 

Summa Quanta 20

olivetti summa quanta20

 

Fonctionnement

Cette description est reprise du travail de Francesco Sblendorio :

Le clavier

                                 Manivelle
                  Joystick
                     *
                 <|     -    |[div]
         |           <>      |
curseur  V
-0987654321           7 8 9
                               X
           C          4 5 6    ^
           o                   |
           |          1 2 3    |
           |
                     0 00 000

"<>" le losange indique l'impression (en rouge avec le losange à droite) des sommes intermédiaires.
"-" quand le joystick est à droite
"<|" semble servir à imprimer un chiffre sans opération
"L" est la manivelle d'opération
"X" est le levier de multiplication pour passer la machine en mode multiplication/division
"C" est le levier d'effacement de la dernière saisie
"DIV" est le levier de division
"-0987654321" est un indicateur de positionnement de chiffre. Les cadres noir et blanc donnent le signe d'un résultat en mémoire (blanc pour - et noir pour +)


Notre Summa Prima est capricieuse. Les cames ont parfois du mal à se déplacer mais le système fonctionne bien.

 

Addition et soustraction

La machine ajoute mécaniquement les chiffres entrés dans un accumulateur mécanique. Il s'imprime et incrémente l'indicateur de gauche.

Pour entrer un nombre négatif, il suffit de déplacer le joystick sur le "-" avant de tirer le levier: le symbole apparaît sur la bobine "-" sur la droite du numéro et s'imprime en rouge.

Pour imprimer une somme partielle, il faut déplacer le joystick vers <> et tirez le levier: il s'imprime en rouge avec le symbole <> à sa droite. On peut continuer à ajouter des chiffres à cette somme partielle.

Pour faire la somme totale, positionner l'astérisque * du joystick et tirez la manivelle. Elle est alors imprimée en rouge. Le résultat est indiqué par un astérisque à droite. Quand l'accumulateur est remis à zéro, il est possible d'effectuer d'autres opérations.

 

Multiplication

La multiplication est effectuée comme une somme répétée. Pour ce faire, il faut utiliser le commutateur X: Ce commutateur verrouille le nombre tapé après que la manivelle est actionnée. En général, c'est après avoir tiré le levier que le curseur revient à la position de départ. Il est alors possible d'écrire un nouveau chiffre après actionné la manivelle,. Lorsque le commutateur est activé, le nombre est mémorisé et il est alors possible de tirer n fois la manivelle pour multiplier.

Pour finir, il faut déplacer le joystick vers le haut * et cela donne le total ou soustotal. Un dernier coup de manivelle avec: X remis en place et le résultat s'imprime.

Exemple :

Pour faire 9x4 : tapez 9, positionner X, taper 5 et un coup de manivelle, le joystick sur * et un coup de manivelle. Le résultat 36 s'imprime.

 

Division

La division sont entières avec reste. Cela s'effectue par soustractions répétées. K soustractions sont effectuées jusqu'à ce que le nombre de changements de signe de l'accumulateur passe du positif au négatif. Le résultat est alors k - 1.
Pour noter ce changement de signe, le levier "DIV " doit être activé et le joystick positionné à "-".

Exemple:

calcul de 15/7 : Le résultat est 2 avec un reste de 1.
Tapez 15
Tirez la manivelle
Tapez 7
Positionnez "-" avec le joystick
Abaissez le levier DIV
Activez le commutateur X (pour "verrouiller" le 7)
Tirez la manivelle, en surveillant le rectangle 0987654321 qui indique noir
Tirez la manivelle, en surveillant le rectangle 0987654321 qui indique noir
Tirez la manivelle, en surveillant le rectangle 0987654321 qui indique blanc

Trois "-" ont été imprimé. Il faut en soustraire un (pour K-1).
Le résultat est 2 et représente le quotient.

Pour obtenir le reste, nous devons ajouter de nouveau le 7, comme suit:
Soulevez le levier de DIV: le joystick revient au centre
Tirez la manivelle
Déplacez le joystick vers le haut sur *
Tirez la manivelle

Résultat: 1 (le reste)

 

Affiche publicitaire de 1957 par Giovanni Pintori

olivetti summa prima20pub

Go to Top