ico alphatronic pcLe fabricant de Nuremberg Triumph-Adler, longtemps connu pour les machines à écrire de bureau, a également sorti de beaux ordinateurs bien austères. L’Alphatronic PC de 1983 est le seul de la marque à être à la fois domestique et de bureau. Sa réalisation est soignée et on peut presque ajouter ennuyeuse et peu inventive pour 1983.

 

 ta alphatronic pc logo

 

L'Alphatronic PC est une rareté comme on les aime.

La question pour cette machine est simple : était-il un petit ordinateur professionnel ou un gros ordinateur familial ? La réponse n’est évidemment ni l’un ni l’autre. Et ce fut l’échec de cet ordinateur sans réelle lacune, mais mal positionné.

alphatronic pc

 

La machine aurait été construite au Japon. On la retrouve aussi sous les marques Royal (fabricant de machines à écrire, cette fois-ci américain) et Matmos. Cette dernière est connue pour avoir liquidée les Alphatronic en fin de vie.

Le musée recherche : votre témoignage, des logiciels, les lecteurs de disquettes, systèmes et documentations.

 

 

Première acquisition : août 1999

Généreux donateur : anonyme

Constructeur : Triumph-Adler (RFA)

Modèle : Alphatronic PC

Année/Prix : 1983 / 5800 F pour l'unité centrale seule et de 17 000 F à 21000 F en configuration CP/M

CPU : Zilog Z80a à 4 MHz

RAM/ROM : 64 Ko / 32 Ko (Basic Microsoft 5.11)

Graphisme : 160x72x8 couleurs et 640x288 en semi-graphique 4x4 et texte : 40x24 ou 80x36 avec matrice 8x10 (Mostek 6845) sur sortie vidéo

Mémoire de Masse : port cartouche, magnétocassette (format “Kansas City”), un ou deux floppies 5’’1/4 320 Ko (Système CP/M 2.2 puis 3.0)

Ports : série (V24 de 300 à 9600 bauds choisi par cavalier interne), parallèle, bus, vidéo RGB, vidéo UHF, bus 30 points

Clavier : mécanique 85 touches avec touches de fonction

Dimensions : 40x25x7 cm / 3.5 kg

Options : cartouche traitement de textes, imprimantes DRH 80/1 et TRD-170

 

Une image de propagande commerciale présentant un cours d'informatique en 1985. Non pas qu'il n'y en ait pas eu, mais cette photo a de forts aspects de mise en scène...

cours informatique1985

 

 

Un slot est camouflé en haut à gauche. Pourquoi ? Est-ce pour une extension RAM ou pour d’improbables interfaces ?

Alex nous répond :

« Le slot fermé au-dessus de l’Alphatronic PC permet de placer des cartouches ROM de 24 Ko maximum. Elles furent notamment vendues avec les imprimantes à marguerite. On trouvait principalement un traitement de textes. »

Pour le marché professionnel, l’Alphatronic PC pouvait être vendu comme simple terminal ou comme traitement de texte, avec la cartouche WP et l’imprimante à marguerite Triumph-Adler TR-170.

Deux lecteurs de disque externes étaient disponibles. Le F1 avait le contrôleur intégré et le F2 en était dépourvu car il était le second drive.

 

ta logo1

D’autres ordinateurs

T.A. est un fabricant de machines à écrire et autres calculettes qui n’a construit beaucoup d'ordinateurs. T.A. a été ensuite absorbé par Olivetti.

 

Les minis

TA 1000 (1973) CPU en 108 modules TTL

TA 1100 (1981) 8080 sous TAOS (Triumph-Adler Operating System)

TA 1500 (1982) sous TAOS (Triumph-Adler Operating System)

TA 1600 (1983) sous TAOS (Triumph-Adler Operating System)

TA 1900 (vers mi-1980) sous TAOS (Triumph-Adler Operating System)

 

Les ordinateurs personnels

Volkscomputer TA 10 (1971) bel importable façon machine à écrire, original et méconnu

Alphatronic P1/P2 (1980) 8085 sous MOS (Micro Operating System)

Alphatronic P3/P4 (1982) 8085 sous MOS (Micro Operating System)

Alphatronic P30/P40 (1984) 8085 et 8088 sous MOS (Micro Operating System) et CP/M

MSX 3200 (1985) 68000 sous Unix

MSX 3220 (1988) 68020 sous Tanix V (dérivé de Xenix)

MSX 3230 (1988) 68020 sous Tanix V (dérivé de Xenix)

MSX 3240 (1988) 68020 sous Tanix V (dérivé de Xenix)

 

Les compatibles PC

Alphatronic PC16 (1985) 8088 sous MS-DOS 2.11

Alphatronic P50/P60/P50-2/P60-2 (1988) 80186

TA 1800 80286 sous MS-DOS 3.30

TA Dario 286/386sx sous MS-DOS 5.0 et 6.22

TA Dario 386

PCS d’origine Olivetti

 ta logo2

Triumph-Adler

TA Triumph-Adler GmbH est une entreprise allemande issue de la fusion de Triumph créée en 1896 à Nuremberg et de Adler créée en 1880 à Francfort. Grundig rachètera l'activité machines à écrire en 1957 puis les fusionnera en 1958 pour fonder Triumph-Adler AG. Machines à écrire, calculateurs puis ordinateurs de bureau feront les beaux jours de la firme dans les années 60. C’est en 1969 que l'Américain Litton rachète TA et lui insuffle le souffle de l’informatique. Cette activité va connaitre une belle croissance et c’est avec l’arrivée de Volkswagen 1979 au capital majoritaire que le premier ordinateur personnel Alphatronic voit le jour en 1980. En 1986, la baisse du marché des machines à écrire entraine le rachat de l'entreprise par Olivetti qui conservera la marque jusqu’en 1992. Une période incertaine va suivre jusqu’au rachat par le japonais Kyocera Mita du quart de Triumph-Adler en 2003 puis de la totalité en 2021. L’activité est désormais centrée autour du document numérique et l’impression.

 

Publicité anglaise parue dans le magazine informatique grand public Your Computer en 1983

alphatronic pc uk 1983 ad

 

Go to Top