ico dulmont magnumLe Magnum est une machine importante historiquement. Le Magnum est le premier ordinateur transportable « laptop » autonome, puissant sous MS-DOS, et ce dès 1983. Cette Australienne est innovante et adopte le format « palourde » qui n’est pas encore très répandu. Elle intègre le nouvel Intel 80186, un circuit de gestion de l’énergie, des ports cartouches pour du soft en ROM et un écran LCD de 8 lignes de 80 caractères, ce qui n’est pas trop mal pour l’époque où le HX-20 d’Epson en 1982 se contente de 4 lignes de 20 caractères.

 

 

dulmont magnum logo

 

Dulmont Pty Ltd est une « startup » australienne associant l’équipementier électrique Dulmison Pty Ltd et la filiale australienne d’un distributeur énergétique belge Tramont Ltd. D’où le nom synthétique.
Certaines sources annoncent 1981 comme date de mise sur le marché, c’est peu probable vu les technologies utilisées. Mais il est évident que la machine est plus tardive.
Le processeur 16 bits Intel 80186 est une amélioration du 8086 pour un gain souvent estimé à 30 %. Il est mis sur le marché en 1982, avec une horloge à 6 MHz. La version 8 MHz sort un peu plus tard. Le Dulmont utilise probablement un 80C186 qui intègre un mode d’économie d’énergie.
C’est l’Australien John Blair qui dirige l’équipe de conception du Dulmont Magnum chez Dulmison. Il est d’ailleurs le concepteur vers 1979-1980 à l’Université de Nouvelle-Galles-du-Sud à Sydney à la fin des années 70 des composants de gestion énergétique dont sont issus quelques brevets. Ces mécanismes permettent notamment de suspendre le processeur pendant les temps morts.

 

 Dulmont Magnum à écran de 8 lignes
dulmont magnum1

Face à la concurrence

Les machines équivalentes au Dulmont Magnum voient rapidement le jour. La technologie d’écran et de consommation permet la création du laptop. Évidemment, les ordinateurs ont recours à des architectures plutôt propriétaires. On peut citer le Grid Compass, le Hewlett-Packard HP-110 ou le Sharp PC-5000.
Le problème de ces machines est au mieux une compatibilité relative avec l’IBM PC, quand bien même elles tournent sous MS-DOS. C’est le virage que ne saura prendre Dulmont. La concurrence prendra la forme de laptops beaucoup plus compatibles qui signeront le glas de ce constructeur intéressant à plus d’un titre.
Dulmont semble avoir cessé son activité en 1986 et c’est Time Office Computing qui reprend la machine qui semblait être le fabricant depuis le début. Le nom d’oiseau Kookabura semble avoir été choisi à ce moment-là pour diffuser la machine à l’export.

A découvrir : la version française Goupil Magnum et aussi un autre australien, le Microbee.

 

Dulmont Magnum à écran de 16 lignes

dulmont magnum2

 

 

Constructeur : Dulmont Pty Ltd (une association australienne entre l’équipementier électrique Dulmison Pty Ltd et la filiale australienne d’un distributeur énergétique belge Tramont Ltd.)
Modèle : Magnum, renommé Kookaburra à l’export vers les USA, probablement après le rachat par Time Office Computing

Date / Prix : 26 septembre 1983 en Australie jusqu’en 1986. En 1985, 2995 $AUS pour un 96 Ko et 4100 pour un 256 Ko avec 11 000 machines vendues.

CPU : Intel 80186 à 8 MHz
RAM : 96 Ko extensibles à 384 Ko
ROM : de 128 à 384 Ko avec deux ports cartouches ROM de 128 Ko (Magwriter et Magcalc, ainsi qu’un fichier d’adresses, agenda… Le tout compatible MS-DOS)

Graphiques : 480 x 64 puis 480 x 128 et vraisemblablement 480x 200 à la fin Texte : 80 x 8 (1982–1983) puis 80 x 16 (1984–1985 à l'international) et enfin 80x25 (1985-1986 en version finale) en monochrome sur afficheur LCD et 80x40 sur écran externe. Les upgrades d’écran furent possibles.
Son : haut-parleur interne
Clavier de 76 touches avec fonctions, flèches, power et reset
Ports : 2 ports ROM cartouche de 128 Ko, 2 port série, parallèle, vidéo composite, bus d’extension
Dimensions : 32 x 27,5 x 5,5 cm (LxPxH). / 4.8 Kg

Alimentation : externe de 7V et batteries Ni-Cad composée de5 modules de taille D avec 2 heures d’autonomie annoncée. Batterie C-MOS pour le backup de la RAM

Périphériques : bifloppies 5.25'' 360 Ko, disque dur 10 Mo avec MS-DOS 2.0 puis 2.1

 

Time Office Computing Kookaburra

kookaburra

 

Go to Top