ico mpf1bEn 1976, la société Multitech est créée à Taïwan. Elle deviendra ensuite Acer. En 1981, elle sort le MicroProfessor I, ordinateur d'apprentissage de l'assembleur du microprocesseur Zilog Z80. On entre le code machine avec le clavier numérique et l’exécution s’affiche sur le modeste afficheur de calculette suivant le format classique de 4 chiffres hexa pour l’adresse et deux pour le contenu.

 multitech logo

Bien évidemment, un tel produit est un « single board computer », qui n’a pour but que d’apprendre la programmation du microprocesseur en assembleur. Cette carte s’accompagnait d’une épaisse documentation destinée à progressivement comprendre les méandres du Z80.

L’ensemble est assez bien conçu et très compact. Multitech a eu l’idée d’insérer la carte-mère dans un emballage en plastique thermoformé. C’est économique et facilite le rangement de la machine dans sa bibliothèque, à côté de la documentation du kit.

La machine va légèrement évoluer avec un modèle 1 plus puis d’autres adaptations pour 6502 ou Intel 8088.

Apprécions les faux livres des modèles b et plus. Le capitaine Haddock a les mêmes en plus gros, pour loger ses bouteilles de Loch Lomond :

mpf1 boites

Plus puissant, le modèle 1P à une boîte légèrement plus épaisse. Malheureusement, le plastique thermoformé vieillit très mal et devient jaune et très vite cassant. Dommage.

Flight Electronics  en vendait toujours au Royaume-Uni en 2010. Certes, il s'agit d'une version aménagée et spécifique à ce distributeur anglais. Mais rien de tel qu'un bon MPF pour apprendre l'assembleur du Z80, non ?

 

Micro-Professor MPF-1b

Cette première évolution du MPF-1a que l’on ne connaît pas est un classique des SBC : clavier hexa de 32 touches, écran à 7 segments et petite portion du circuit dévolue au prototypage.

 

mpf1b

 

Un emplacement est disponible pour insérer une puce ROM ou RAM.

 

mpf1b2

 

Après de nombreuses recherches, nous avons difficilement recensé quelques machines Multitech d'apprentissage :

Le MPF-1 ou 1a : il n’aurait que 2 Ko de moniteur. Vers 1981.

 

Le MPF-1b : 1982. La carte mère serait légèrement redessinée.

 ico mpf1b

Le MPF-1 plus ou MPF-1p : 1984 environ avec son clavier QWERTY et sa ligne d’affichage. La star de la famille.

 

Le MPF-1/65 (6502, 16 Ko de ROM, 64 Ko de RAM, affichage TV de 24x40, sûrement très proche du MPF-2 vue la carte de l'image ci-dessous, mais peut-être pas encore semi-compatible Apple 2.

mpf1 65

 

Le MICROKIT 09 : C’est un SBC à base de Motorola 6809. Il dispose d’un clavier de 34 touches, d’un affichage à 6 chiffres, de 2 Ko de ROM pour le moniteur et de 2 Ko de RAM. Vendu en kit, il est un peu plus simpliste que les MPF-1. Son support d’initiation fut publié dans le magazine LED en 1983. Mais ce n’est probablement pas un produit de Multitech, mais il était promu conjointement dans la presse française par le distributeur.

microkit09

 

Le MPF-1/88 : Il existe un modèle à base de 8088 fort sympathique et carrément surpuissant. Il dispose de deux lignes de 20 caractères d’affichage LCD, d’un boîtier plastique et d’un véritable clavier QWERTY. Sa RAM est de 8 Ko extensibles à 24 et les 16 Ko de ROM sont extensibles à 48. Sorti en 1985, on le cherche !

mpf1 88

 

 

Première acquisition : septembre 1998

Généreux donateur : Jean-Louis Dominice

Constructeur : Multitech (Taïwan)

Modèle : MicroProfessor MPF-1b

Année/Prix : 1981 / 2000 F environ

CPU : Zilog Z80 à 1.79 MHz

RAM/ROM : 2 Ko statiques extensibles à 4 Ko / 4 Ko (Moniteur Assembleur) extensibles à 8 Ko. On ajoute soit de la RAM, soit la ROM.

Graphisme : 6 digits LED rouges à 7 segments contrôlés par un 8255 ainsi que deux diodes une rouge et une verte

Son : haut-parleur interne

Ports : bus Z80, bus PIO et CTC, cassette interface, emplacement EPROM/RAM

Mémoire de Masse : port magnétocassette externe, bus

Alimentation : externe DC de 9 V et 600 mA

Périphériques : Option ROM et RAM, imprimante thermique (PRT-MPF), synthétiseur de parole (SSB-MPF), synthétiseur de musique (SGB-MPF), programmateur d'EPROMS (EPB-MPF), interface vidéo pour moniteur externe (TVB-MPF), carte d'entrées/sorties (IOM).

 

 multitech logo v2

Multitech MPF-1 plus

Le modèle plus succède au MPF-1b en proposant un affichage et un clavier alphanumérique QWERTY de 49 touches un peu plus complet, à défaut d'être ergonomique. C’est cette machine qui va connaître le plus d’engouement de la part du public. Elle reste le support à de nombreux cursus d’apprentissage. Son intérêt est tiré de ses extensions à même de le faire ressembler à un véritable micro-ordinateur. On peut y ajouter une ROM Basic ou Forth, les cartes d’extension sont assez nombreuses et permettent tantôt d’ajouter une petite imprimante thermique, tantôt un synthétiseur vocal à base de composant Texas instruments, mais aussi des ports d’entrées-sorties ou de la carte de prototypage.

mpf1p box

En France, il a été largement chroniqué dans la revue LED comme support à l’apprentissage du Z80. Parallèlement, ZMC était un distributeur qui le vantait avec force promotions dans la presse spécialisée. La documentation entièrement traduite en français.

mpf1p

 

 

Première acquisition : septembre 1998, mars 2019

Généreux donateur : André Graulle, Claude Denis

Constructeur : Multitech (Taïwan)

Modèle : MicroProfessor 1 Plus PB8201310-10A

Année/Prix : 1983 ou 84 / 2000 F environ

CPU : Zilog Z80A à 1.79 MHz avec 158 instructions

RAM/ROM : 4 Ko statiques extensibles à 12 Ko / 8 Ko extensibles à 16 Ko (Moniteur Editeur Assembleur Debogueur) deux emplacements sont disponibles pour de la RAM (8 Ko 6264) ou le BASIC ou le FORTH (8 Ko).

Graphisme : 20 caractères avec un buffer de 40, LED vertes VFCD à 15 segments et deux diodes, une rouge et une verte

Ports : bus Z80, Magnétocassette (165 bps)

Mémoire de Masse : port magnétocassette externe, bus

Alimentation : externe DC 9V et 600 mA et sauvegarde RAM interne optionnelle et continue avec le kit 4 piles AA et commutable avec un petit interupteur sur la carte-mère

Périphériques : Option ROM (Basic ou Forth) et RAM, imprimante thermique (PRT-MPF), synthétiseur de parole (SSB-MPF), synthétiseur de musique (SGB-MPF), programmateur d'EPROMS (EPB-MPF), interface vidéo pour moniteur externe (TVB-MPF), carte d'entrées/sorties (IOM).

 

 La petite imprimante est bien sympathique, façon pocket.

 prt mpf1p

 

Une publicité de ZMC parue dans LED magazine numéro 7 :

mpf 1b pub led7

Go to Top