ico coleco geminiEn 1982, Coleco met en vente son module d'extension Atari 2600 pour la Colecovision. Un procès fleuve démarre entre les deux opposants et pour longtemps.
Coleco met sur le marché nord-américain cette console compatible 2600 en 1983 et la baptise Gemini. Ce nom de gémeau est sûrement choisi pour affirmer sa parfaite compatibilité.

 

coleco gemini logo

Forte de l'expérience technique du module d'expansion n°1, cette petite console est simple et bien construite. Son prix de $99 la rend très accessible.
Finalement, le jugement est rendu en avril 1983. Il autorise Coleco à produire du compatible sous réserve de payer des royalties à Atari. Le succès sera au rendez-vous, malgré que les signes de vieillissement de la 2600 qui commencent à s'afficher. Mais la logithèque est immense et le segment du bas de gamme encore très vivace à cette époque. La 2600 le squatte sans partage.
Ce clone, qui connaîtra tant d'imitateurs est majeur à plus d'un titre puisqu'originel. Il n'a cependant été vendu qu'en Amérique du Nord. L'originalité de la Gemini provient aussi du dual-joystick/paddle qui synthétise les deux manettes en une pour accomplir une économie bien pensée.
Complète pour convaincre l'acheteur de prendre un risque en choisissant la Gemini, Coleco propose dans la boite deux duals joysticks/paddles, le transformateur, un câble antenne avec son switch antenne et surtout les cartouches Donkey Kong et Mouse Trap. Un argument de poids. Tu n'as pas assez de sous pour te payer la colecovision ? Achète donc cette Gemini !

Plus tard, les hordes de clones déferleront sans interruption et sans aucun intérêt ou presque jusqu'au siècle suivant. Le reste est histoire.

 


Coleco Gemini

coleco gemini

 

Vous pouvez aussi découvrir la célèbre Colecovision et son micro-oridnateur Adam, ainsi que les pongs tels le Coleco Telstar Alpha.

 

Première acquisition : Mars 2001
Généreux donateur : Sylvain de Chantal
Constructeur : Coleco
Modèle : Gemini VGS
Année/Prix : 1983

CPU : MOS 6507 ou clone à 1.19 MHz
RAM/ROM : 128 octets / jusqu'à 4 Ko directs sans bank switching (jusqu'à 16 Ko avec)
Graphisme : 160x192x16 couleurs parmi 52
Mémoire de Masse : port cartouche

Périphériques :
Deux manettes intégrant joystick et paddle. Cela ne forme pas un joypad, mais la manette de la Coleco Gemini, au demeurant de qualité très correcte.
Alimentation : 9 V, 500 mA DC

 

 

Le Joystick-paddle

Il n'est finallement pas si mal que cela, surotut quand on le compare à celui de l'Atari 2600 ou même de la Coleco.

 

coleco gemini pad

 

Go to Top