ITMC MPT-05Encore une déclinaison de la Radofin de 1976 à base de chipset Signetics 2650A. Cette ITMC est un import spécial France par le créateur de la marque Yeno et date de 1980 environs.

 

 

itmc logo

 

L’ITMC semble dater de 1981 et à cette époque, on pouvait trouver une Intellivision pour avoir le top ou une Atari 2600 pour la logithèque.
 
Comme de nombreux autres, tels  Hanimex et Interton pour citer les plus connus, ITMC a distribué la MPT-05 en France pour tenter de proposer une évolution aux Pongs qu’ils vendaient les années précédentes et qui n’avaient plus aucun intérêt pour le public.
Mais s’était  peine perdue face à la concurrence. Les consoles de ce type sont rares de nos jours, soulignant vraisemblablement que les ventes furent minables.

ITMC MPT-05

Promu par ITMC comme un « Vidéo Ordinateur ITMC à Cassettes », le distributeur annonce fièrement :

  • Effets sonores par haut-parleur incorporé
  • Différents niveaux de difficulté
  • En couleur sur tout téléviseur couleur (Système SECAM)
  • Fonctionne avec 1 adaptateur fourni
  • Livré avec 1 cassette

De nombreuses cassettes en option vous permettent de jouer à un très grand nombre de jeux d’adresse, de réflexion ou éducatifs.

 


Le port cartouche de  32 points est adapté par les distributeurs de la solution, probablement pour éviter la concurrence des autres. Il existe parfois des cas de compatibilité.
Les joysticks analogiques sont agrémentés de 12 boutons dans le style keypad Intellivision. Ces pads pèchent par leur médiocrité extrême qui rend les jeux très imprécis.


Appréciez aussi les Type 2650 dans toutes les variantes que nous avons pu recenser.

 

 

 

 

ITMC MPT-05

itmc mpt-05

 

Première acquisition : juillet 2013

Constructeur : ITMC (France)
Modèle : MTP-05
Année/Prix : vers 1981 ?

CPU : Signetics 2650A à 0.8875 MHz avec Signetics 2636B (Programmable Video Interface : coprocesseur audio, vidéo et entrées-sorties)
RAM/ROM : 37 octets intégrée au 2636 et 2 Ko (4 circuits 2114) avec 1856 octets utilisateurs / cartouches de 2 Ko
Graphique : 28 x 208 et 128 x 104 et textes 12x8 en 8 couleurs et plusieurs teintes, 4 sprites en 4 tailles dont deux affichables simultanément, UHF SECAM 625 lignes (canal 36)
Son : un canal, haut-parleur intégré dans la console et commutable
Ports : sortie UHF SECAM canal 36, port cartouche 2x22 points simple face
Alimentation : 9 V externe

Périphériques : 2 joysticks analogiques avec pavé numérique


 

La boite de jeu

Video Ordinateur : du vrai boite in France !

itmc mpt-05 box

 

Quelques cartouches recencées

itmc mpt-05 box jeux


Les cartouches ne font que 2 Ko, mais celles de l’Emerson Arcadia peuvent faire 4, 6 ou 8 Ko

On ignore le nombre d’adaptations par ITMC. On ne doit pas être loin de la trentaine réglementaire de titres équivalents aux jeux Radofin d’origine. Nous avons trouvé :

MT01 Cassette 60 jeux
MT02 Combat
MT03 Course de chevaux
MT04 Cow Boy
MT06 Morpion Electronique
MT08 Bataille Aérienne et Navale
MT11 Tir De Chasse
MT12 Course de voitures
MT14 Jeux de Cirque
MT16 Morpion
MT17 Flipper Electronique
MT18 Capture du Drapeau
MT19 Musique et Mémoire
MT20 Golf
MT22 Alien Invasion
MT26 Spider
MTxx Galaxies ?

Une cartouche était vendue avec la console. Il s’agit très vraisemblablement de la MT-01 Cassette 60 jeux.

Trippes

L'ITMC MPT-05 est belle et dispose d'une sérigraphie et d'une belle collec' de straps pour sa carte mère en simple face. On peut lire la date des composants : 1982. Plûtot tardif.

itmc mpt-05 cpu

 

Électronique puissante

Contrairement au groupe 1 des consoles d’origine Radofin de typeXM-2050, l’ITMC dispose d’un dessin de carte-mère qui lui est propre et baptisé MPT-05 11-0061-11. C’est toujours du simple face, mais la qualité de fabrication est correcte (genre TV).
Le CPU Signetics MAB2650A est une fabrication Philips. Il est daté 1982 sur notre exemplaire, ce qui en fait une console très tardive. Le quartz  indique 3.5625 MHz. Cette fréquence est utile au décodage PAL.  On peut supposer que la fréquence CPU est divisée par 4 pour faire tourner le tout à 0.89 MHz. L’adressage du CPU se fait sur 32 Ko par banque de 8 Ko. Mais on est très loin de ces maximums.

Le coprocesseur vidéo est un MEB2636 Programmable Video Interface. Il est spécialement conçu pour les jeux vidéo grâce à toutes les fonctions utiles.  Il permet de disposer d’un fond programmable, de 4 sprites monochromes par ligne, de 8 couleurs avec plusieurs niveaux de brillance. Il intègre aussi un générateur automatique de score. En jonglant, le 2636 permet plus ou moins  l’affichage de 4 caractères sur une matrice équivalente à du 12x 8 et de semi-graphiques de type lignes.  Un convertisseur analogique (ADC) permet la gestion des joysticks. Le 2636 gère aussi l’accès à la ROM. Il ne dispose que d’une mémoire « Scratchpad RAM » pour les données de 37 octets.

Il est accompagné d’un Signetics 2621 pour traiter la synchro vidéo PAL à 3.55 MHz (ce serait le 2622 pour le NTSC)

Autres composants HCF4081BE (portes AND) HCF4053BE (multiplexeur)  CD4070BE (portes NOR)

Vu les contraintes, on ne peut être qu’indulgents avec les programmeurs. Si Radofin avait rajouté un composant pour avoir un peu de RAM, les jeux auraient surement été un cran au dessus.

 

itmc mpt-05 pupitre

ITMC (France) sur base Radofin (Hong-Kong)

Go to Top