ico fx9000p

En 1981, Casio propose son premier ordinateur de bureau. La firme nippone est déjà connue au Japon pour ses gros calculateurs. Dans le reste du monde, ce sont les petites calculatrices qui lui assurent une bonne notoriété.

 

casiologo

 casio  fx 9000p  logo  small

La destination du FX-9000p semble professionnelle et le P de FX-9000p vise peut-être à convaincre l’acheteur. Les critiques de l’époque ont apprécié cette machine compacte et bien réalisée. Elle est à l’image de la qualité minutieuse que l’industrie informatique japonaise savait produire. Aujourd’hui, force est de constater que l’ensemble fait un peu jouet avec sa caisse en plastique et son clavier loin des standards mécaniques que l’on connait. Aujourd'hui, c'est un ordinateur au charme indéniable. Et ne nous trompons pas, car malgré son aspect et son âge, la machine est très confortable d’utilisation.

Sorti en 1981, le FX-9000p doit tirer une forte inspiration du HP-85, un ordinateur haut de gamme du même format et destinée à être positionnée sur un coin de bureau. Cette compacité avec un minimum de fils qui dépassent était alors une véritable tendance dans la micro-informatique. On comprend pourquoi Casio a choisi cette voie ergonomique. Le HP-85 était sorti en janvier 1980 et se trouvait être bien plus couteux à 3 250 $, quand le FX-9000p fut lancé l’année suivante à 1 200 $. Évidemment, Casio n’avait pas l’image du géant américain et devait faire ses preuves dans le segment. Quant à l’offre technologique, difficile de soutenir la comparaison, tant Hewlett-Packard a proposé d’options innovantes, comme la boucle HP-IB d’interconnexion avec les périphériques.

 

 

casio fx9000p

La machine

Le FX-9000p reste une machine très homogène et conçue avec une approche originale. Au début de la décennie 80, Casio est un grand pourvoyeur de calculatrices programmables dont le dernier modèle est la FX-702p programmable en Basic. Elle fut mise en vente en 1981, c’est-à-dire à peu près en même temps que le FX-9000p. Les deux machines présentent des similitudes sur le plan technique. Deux modes d’utilisation sont disponibles. Le premier est un mode direct qui permet d’effectuer des opérations depuis le prompt en tapant sur la touche COMP plutôt qu'ENTER. Dans l’esprit des calculateurs de bureau très orientés scientifique, Casio propose des fonctions mathématiques avancées telle l’utilisation de virgule flottante ou de statistique. Elles sont proches de celle que l’on trouve aussi dans la FX-702p.

L’autre mode de travail est la programmation avec le CA-BASIC. Ce dialecte Basic est assez complet pour l’époque est plutôt proche du standard Microsoft. On dispose de 120 instructions. La précision est de 12 chiffres. Les variables sont alphabétiques sur une lettre et une lettre et un chiffre. Le fait le plus notable est la division en dix zones P0 à P9 pour stocker 10 programmes indépendants. C’est particulièrement appréciable, puisque l’on insérer des cartes de mémoire sauvegardées et donc conserver en mémoire toutes les créations, à l’image d’un disque en accès direct.

Bien évidemment, l’espace d’affichage du FX-9000p est plus performant que la ligne textuelle du FX-702p. Il offre 16 lignes de 32 caractères et surtout un mode graphique de 256x128 pixels. Mais l’édition du programme ne se fait que ligne à ligne. La modernité a ses limites.

 casio  fx 9000p  clavier  entrailles

 

 

Quatre ports cartouche

La grande force de la machine est dans ses quatre ports cartouche pour insérer des modules propriétaires de mémoires, tant mortes que vives.

casio  fx 9000p  ram  cards

 

Le premier slot à côté de l’écran est destiné à recevoir une cartouche de 16 Ko RAM dynamique NMOS. À l’opposé, un connecteur permet l’ajout d’une cartouche de mémoire morte. En complément, les espaces centraux peuvent accueillir des cartouches de mémoire statiques sauvegardées par batterie au lithium. Il s’agit de mémoire CMOS (Complementary Metal Oxide Semiconductor) de 4 Ko. Trois ans de sauvegarde sont annoncés par le constructeur. Les cartouches doivent être placées de gauche à droite sans slot inoccupé. Une cartouche RAM peut aussi être insérée à droite si les trois autres sont garnies.

casio  fx 9000p  d 16k  ram

casio  fx 9000p  c 4k  ram

 

Trois autres modules ont été répertoriés :

  • C-16K de RAM statique
  • E-4K d'extension ROM pour le langage Basic à travers des fonctions matricielles
  • E-RFK d'extension ROM pour le langage Basic à travers des fonctions de gestion de fichiers (peut-être pour le DOS)

 

Une carte interface intégrée

Sous la machine et pointant vers l’arrière, une carte propose de gérer les entrées-sorties du FX-9000p. Baptisée OP-1, cette carte permet de brancher la petite imprimante FP-10 électrostatique utilisée avec le FX-702p. C’est assez anecdotique, car un autre pour une imprimante graphique permet la connexion d’imprimantes plus traditionnelles. Casio mentionne l’Epson MX-82. L’OP-1 intègre d’une horloge sauvegardée par deux piles AA et accompagnée d’un calendrier.

 casio  fx 9000p  op 1

 

 

casio  fx 9000p  op 1  cm

 casio  fx 9000p  piles

 

Le constructeur a aussi annoncé une extension plus professionnelle. L’OP-2 se branche sur le port bus de l’OP-1 et permet au FX-9000p de disposer d’une interface pour l’unité de deux lecteurs de disquettes 5 pouces ¼ de 360 Ko chaque. Cette extension ajoute les fonctions DOS au Basic et un port série RS-232c. Nombreux furent les professionnels déçus par l’absence du système d’exploitation CP/M et la logithèque inexistante. Cela aurait été un gage sérieux pour cette machine qui au bout du compte n’a pas séduit les pros.

 

L'imprimante FP-10

FP-10 est une petite imprimante matricielle non graphique de 20 caractères par ligne à la technologie (relativement courante pour l'époque, mais disparue actuellement) particulière : c'est une imprimante à arc électrique sur papier électrosensitif, c'est-à-dire que la tête d'impression produit un arc électrique avec le papier aluminisé (donc conducteur) qui vaporise la couche superficielle d'aluminium. En fait, cela marche très bien (mieux que sur une Sinclair ZX Printer), et ces impressions n'ont pas la fragilité du papier thermique : pas d'évanouissement à la chaleur ou au soleil. Somme toute, c'est un bon compromis entre coût (très faible) et résultat. A condition d'avoir ce fameux papier électrosensitif ! A noter qu'elle peut se connecter directement sur le FX-9000p ou par l'intermédiaire de la FA-2 (d'où le sélecteur "PRT, MT, PRT/MT" : imprimante, magnétocassette, ou les deux à la fois). Comme la FA-2, la FP-10 est compatible avec les FX-501P/502P et FX-501P/602P de Casio, ce qui a amené nombre d'amateurs de l'époque à pratiquer des manœuvres hasardeuses pour obtenir l'impression des caractères minuscules de ces deux dernières machines par le FX-9000p (privation de piles pendant quelques secondes ou manipulations logicielles à base de lignes de TOTO.. (sic !) pour saturer la mémoire, on était prêt à tout en 1981 pour tirer la quintessence de son équipement, et lui faire faire ce qu'il n'était pas prévu pour faire !).

 

casio fp10

 

 

En conclusion

Le faible niveau de distribution du FX-9000P a entraîné des ventes très modestes, du moins en Europe. Le FX-702p avait pourtant très bien marché à son lancement. Il n’a cependant pas créé de dynamique pour accélérer la diffusion du FX-9000P. Les publics étaient assurément trop différents. Ses qualités sont  bien réelles.

Aujourd’hui, on peut qualifier ce superbe petit ordinateur quarantenaire de rare. Silicium a croisé le premier exemplaire qu’en 2022

 

 

Généreux donateur : échange

Première Acquisition : juin 2022

Date / prix : Mai (annonce) puis novembre 1981 (début de la production) / 7900 F (lancement en octobre 1981 en France), 1 199 $ puis rapidement 999 $ (USA)

CPU : Nec D780C-1 à 2.75 MHz (compatible Zilog Z80A capable de fonctionner à 4 MHz

RAM : 4 Ko extensibles à 32 Ko / VRAM : 4 Ko / ROM : 12 Ko (CA-BASIC) extensibles à 24 Ko (fonctions mathématiques supplémentaires)

Résolution graphique : 256 x 128 pixels et texte 32 x 16 en matrice 8x8 monochrome sur écran cathodique vert de diagonale de 14 cm (5.5 pouces)

Son : buzzer sur carte-mère

Clavier : 67 touches QWERTY pseudo-mécaniques (à membrane de caoutchouc) avec fonctions et pavé numérique

Dimensions : 41x43x19 cm (PxLxH) / 7.2 kg

Ports : Sur l’extension OP-1 : imprimante « caractères » de type FP-10, bus d’entrée/sortie (pour connecter l’extension OP-2 disposant de RS-232c et unité de disquettes), imprimante « graphique », 3 jacks magnétocassette (format Kansas City à 300 bauds)

Extensions : OP-1 et OP-2, bifloppie 5.25 de 320 Ko, RAM pack NMOS de 16 Ko ($450) et CMOS de 4 Ko ($180)

 

 

casio  fx 9000p  ecran

 

Quelques publicités

Publicité issue d'un catalogue de vente espagnol

casio fx 9000p pub es

Publicité issue d'une plaquette japonaise

casio fx 9000p pub j1

Autre publicité japonaise

casio fx 9000p pub j2

Une dernière publicité japonaise où l'on peut distinguer l'imprimante FP-10. Elle est reliée à l'interface FA-2 qui accueille un superbe FX-702p.

casio fx 9000p pub j3